Patrimoine & médiation

Communication et médiation culturelle numérique

Aside

Le Muséum national d’Histoire naturelle de Paris a ouvert en octobre 2010 une “galerie des enfants” destinée aux 6-12 ans.  Un espace spécialement conçu autour d’interactifs et d’objets (animaux naturalisés, moulages…) destinés à faire connaître aux plus jeunes sur une base scientifique mais toujours ludique des notions liées à l’environnement et à la biodiversité.

© Martine Voyeux/MNHN

Le muséum s’est défendu de faire une “galerie de l’évolution bis” mais ambitionne de sensibiliser de manière plus adéquate le jeune public (en n’oubliant pas le jeune public souffrant de handicaps visuels ou auditifs) aux thématiques naturalistes. Et ceci à commencer par le jeune public citadin (cela se ressent dans le propos, c’est visiblement l’une des “cibles” privilégiées de l’expo permanente).

L’espace s’organise sur deux niveaux avec sur le palier inférieur une introduction à la notion d’écosystème (thèmes de la ville, de la rivière, de la forêt amazonienne) et sur le palier supérieur une réflexion plus globale sur l’incidence de l’homme sur ces mêmes écosystème et sur la notion d’écocitoyenneté.

Les couleurs chatoyantes du lieu et les recours à une menuiserie de bois clair contraste singulièrement avec la “pénombre” de la grande galerie (il est vrai qu’une partie de l’éclairage de cette dernière était en réfection lors de ma visite…). On s’y sent bien pour apprendre.

Pas beaucoup de textes; l’accent est souvent mis sur l’expérimentation directe. On touche, on saisit les microscopes, on ouvre les casiers…

Côté multimédia une dizaine d’applications interactives sont mises à la disposition du public et un ensemble de jeux (par exemple celui-ci sur les chants d’oiseaux des villes) est d’ores et déjà accessible sur le site dédié à l’expo http://www.galeriedesenfants.com.

Le MNHN a véritablement mis ces applications au service d’une mise en valeur des collections naturalisées qui sont, ne l’oublions pas, au cœur de cette exposition. Avec un petit air de réalité augmentée, les enfants sont par exemple invités à découvrir une fiche d’identité des espèces présentées en les visant physiquement avec un écran de contrôle orientable, véritable “scanner” du vivant!

Une autre application multimédia marquante est cette table de l’écocitoyenneté ou les enfants sont amenés, après avoir écouté différents avis d’experts, à donner leur avis au maire de leur commune pour développer ou non l’usage de produits bio dans les cantines. Une réalisation originale et…responsabilisante !

Pas de doute cet espace remplit à merveille sa fonction de médiation et s’avérait nécessaire tant la richesse des collections de la grande galerie, déjà difficile à bien appréhender pour un adulte, mérite bien un éclairage complémentaire bien pensé pour les plus jeunes.

D’ailleurs ils le prennent déjà d’assaut…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *